//
vous lisez...
Entretiens 2013 / Assises, Financer l'info

Le financement de l’information, le défi de la diversité

Internet a bouleversé les habitudes du public. Dans un monde du « tout gratuit », les médias tâtonnent avec les outils numériques pour vendre une information attrayante et trouver un modèle économique rentable. Une table ronde qui promet de fourmiller d’idées pendant les Assises internationales du journalisme.

money-171539_640

Les médias font face à un défi : adapter leur culture traditionnellement payante à un monde de gratuité. Tâche ardue mais extrêmement stimulante dans une ère numérique où les possibilités créatives sont nombreuses. En période de crise où les lecteurs désaffectionnent les médias, les recettes publicitaires chutent et les audiences se fragilisent, le monde de la presse est à la recherche d’un modèle économique viable. Alors comment vendre de l’information de façon rentable ?

 L’audience comme objectif

Cette transition numérique a pour objectif d’accroître l’audience tout en limitant les pertes. Les différentes stratégies ont toutes un point commun, synonyme de réussite : la cohérence entre le contenu éditorial et le projet économique. Pour débuter prenons l’exemple des pure players. Disponibles uniquement sur Internet, ils se nomment « Rue89 » ou encore « Slate« . Ils sont financés par la publicité et proposent un contenu en grande partie gratuit, adapté à leur objectif numéro un : toucher le public le plus large.

Même dénomination à une petite différence près, les pure players payants fonctionnent et existent grâce à leurs abonnés. Une bonne information a un coût et la stratégie marketing mise en place en fait foi. Edwy Plenel (intervenant à la table ronde sur ce sujet) et « Mediapart » mettent en avant le travail d’investigation en quête d’exclusivité, elle est la clé pour gagner des lecteurs. En dénichant l’affaire Cahuzac avant tout les autres médias, le site a vu ses demandes d’abonnements exploser. L’info exclusive justifie l’acte de payement.

La diversité pour survivre

Les médias cités précédemment sont encore jeunes comparés aux grands journaux français comme « Le Monde », « Libération » ou encore « L’équipe » et « Ouest France ». Avec la crise, ces médias ont pris conscience du rôle important que les services commerciaux et marketing peuvent jouer dans leur développement et survie. Comme le signale Patrick Eveno, historien à Paris 1 et intervenant lors des Assises du journalisme :  » L’information n’a jamais été rentable. Avant-guerre, de nombreux journaux, comme « Le Petit Parisien » ou « Paris Soir » faisaient ainsi du marketing, des spectacles, des loteries ou des tombolas, et c’est ce qu’ils avaient autour de l’information qui les faisait vivre ». C’est donc dans la diversité que ces médias trouveront leur salut.

Ceci le quotidien d’outre-manche « The Guardian » l’a bien compris. Pilier de la presse anglo-saxonne, il fait figure de modèle dans le combat contre la crise. Malgré les chutes vertigineuses de sa version papier, le site web du quotidien affiche des affluences remarquables mais dont la rentabilité reste à prouver. Toujours gratuites et profitant de l’image de qualité du journal, les informations présentes sur la toile attirent un large public. Bien intégré dans les codes du web, « The Guardian » propose toujours une édition en kiosque qui traite les articles plus en profondeurs, de façons plus abouties. Cela lui permet de conserver son image de qualité via la vitrine qu’est la version papier tout en drainant de l’audience du côté du web avec la version gratuite.

La diversité dans les supports, la cohérence entre le contenu éditorial et le projet économique et le rôle prépondérant des services marketings sont trois facteurs qui font qu’un média a des chances de réussir sa transition numérique. Mais dans un contexte de crise où mettre en application ces différentes stratégies représente un danger mortel pour le média, essais, hésitations et tâtonnements sont de mises. Une table ronde y est consacrée aux Assises du Journalisme :

Guillaume Oblet


.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les intervenants des Assises

 

Prezi Assises 2013

Pearltrees Assises 2013

7è édition des Assises Internationales du Journalisme et de l'In 

Assises 2013 en photos

Archives

%d blogueurs aiment cette page :