//
archives

Investigation – Offshore Leaks

Cette catégorie contient 6 articles

La collaboration entre journalistes au service de l’investigation

Mardi 5 novembre, le débat des Assises internationales du journalisme sur le journalisme d’investigation a fait réagir bon nombre de journalistes présents. Rachel Noël, journaliste à France Bleu Lorraine Nord, remarque que certaines méthodes sont déjà utilisées dans les médias locaux.

Rachel Noel, journaliste à France Bleu Lorraine Nord

Rachel Noel, journaliste à France Bleu Lorraine Nord

Le journalisme d’investigation est un genre qui plaît : « C’est une manière de bosser qui suscite toujours autant d’admiration », confie Rachel. Pour preuve la salle affichait complet pour entendre Gerard Ryle présenter l’enquête Offshore Leaks. Celle-ci a duré 15 mois. Elle a nécessité la collaboration de 36 grandes rédactions à travers le monde et a mobilisé 86 journalistes sur les questions d’évasion fiscale. Egalement présent autour de table, Fabrice Arfi, journaliste à Médiapart, lance le débat sur le journalisme d’investigation : « Nous les journalistes, on est là pour mettre les infos d’intérêts public sur la table, pas pour savoir si c’est bien ou non. Les curés s’occupent très bien de ça! »

Pour Rachel Noel, journaliste de France Bleu Lorraine présente dans le public, « Fabrice Arfi, a donné des réponses plutôt tranchées et subjectives sur sa conception du journalisme d’investigation. On a senti un discours particulièrement militant. Venant d’un journaliste de Mediapart, ce n’est pas très étonnant ».

Rachel Noel est cependant d’accord avec Fabrice Arfi sur un point: la protection des sources. Selon lui, elle est essentielle. La journaliste complète en disant que « c’est le travail du journaliste d’aller chercher les bonnes informations, certaines donnent une valeur de fiabilité de la source ». Cependant elle n’a « pas appris grand chose au cours de ce débat mais il a eu le mérite de nourrir la réflexion sur nos méthodes de travail ».

Gerard Ryle et Fabrice Arfi ont souligné qu’un facteur important dans le journalisme d’investigation est « la collaboration entre journalistes ». Rachel Noel a travaillé sur un dossier régional important: ArcelorMittal Florange. La collaboration entre les différentes rédactions lui a permis notamment d’être au courant de ce qui se passait sur Paris. L’annonce de Jean-Marc Ayrault par exemple. « L’entraide avec les journalistes de presse quotidienne régionale, de télévision donne lieu à une meilleure approche de la vérité ». Ce n’est pas forcément une coopération entre journalistes du même groupe: « il arrive même que ce soit un journaliste d’un média concurrent qui me donne des informations ». C’est une vision confraternelle du métier qu’elle défend, mais que Fabrice Arfi juge assez rare, qualifiant les rédactions de « cathédrales d’égoïsme où chacun travaille pour soi ».

Twitter  Recherche - fabrice arfi - Google Chrome_2013-11-06_09-31-17

Retrouver l’interview audio réalisée avant le débat, de Fabrice Arfi ICI

Pour la vidéo intégrale du débat, c’est par

Marion Mellinger & Hugo Cappelaere

Publicités

Investigation : comment faire tomber les limites ?

10690530606_23bb886be6_cLa table ronde des Assises du journalisme 2013 « Journalistes d’investigation, enquêtes en réseaux : vers la fin des frontières ? » réunissait Gerard Kyle, Fabrice Arfi et Cécile Dehesdin. Agnès Chauveau animait cette rencontre mardi après-midi.

Retrouvez ici notre article enrichi par Storify.

Après l’enquête, l’inaction

photo_Arfi_recadre

Fabrice Arfi parle du journalisme d’investigation

Aux côtés de Gerard Ryle, le journaliste à l’origine des Offshore Leaks, ils ont notamment évoqué les avantages des réseaux collaboratifs dans leur travail. Le partage d’informations, le soutien et l’échange de savoirs appuient les investigations à grande échelle.

Rencontré en entrevue juste avant le débat, Fabrice Arfi critique l’inaction de l’État français face à ces cris d’alarmes journalistiques. Au-delà de la difficulté de mener de telles enquêtes et de les faire publier, l’enjeu est de faire bouger le pouvoir.

Les révélations des journalistes ne suffisent souvent pas à briser le statu quo. Pour Fabrice Arfi, l’État doit choisir expressément de corriger les structures qui ont laissé passer fraudes fiscales, corruption et autres anomalies. Il cite le Watergate comme exemple à suivre.

Lire la suite

Journalistes d’investigation, enquêtes en réseaux : vers la fin des frontières ? – Revivez le live multimédia

Cliquez sur l’image pour accéder au compte rendu en direct.

10690316116_168e7674fc_m

Journalistes d’investigation, enquêtes en réseaux : vers la fin des frontières ? – Revivez le direct vidéo

Table ronde animée par Agnès Chauveau. Avec Gérard Ryle, Fabrice Arfi et Cécile Dehesdin.

Opération « Offshore Leaks » : place à l’investigation en réseaux

En avril 2013 éclate le scandale des Offshore Leaks. Une immense fuite de données qui révèle les dessous des paradis fiscaux. A l’origine de ce scandale mondial, une enquête en réseaux de grands titres de la presse mondiale et d’une fondation indépendante. Serait-ce un renouveau pour le journalisme d’investigation ?

8220970905_bbea71675e_z

Pour la première fois, des journalistes d’investigation du monde entier se sont serrés les coudes autour d’une même affaire. L’enquête sur les Offshore Leaks a finalement révélé, le 4 avril 2013, un système tentaculaire de paradis fiscaux, depuis leur fonctionnement jusqu’à leurs bénéficiaires. Des établissements bancaires et des personnalités du monde entier ont été éclaboussés, comme l’ancien ministre des Finances de Mongolie, le président d’Azerbaïdjan, le président du Zimbabwe ou encore, en France, le trésorier de campagne de François Hollande, Jean-Jacques Augier. Au total, 120 000 sociétés-écran dans près de 170 pays sont épinglées, affirme alors le quotidien Le Monde.

Lire la suite

Les intervenants des Assises

 

Prezi Assises 2013

Pearltrees Assises 2013

7è édition des Assises Internationales du Journalisme et de l'In 

Assises 2013 en photos

Archives